KOTOJI, ça veut dire quoi ?

Le KOTOJI est une lanterne située dans le grand jardin japonais, KENROKU-EN, de la ville de Kanazawa (préfecture d’Ishikawa) au Japon.

Le Kenroku-en (littéralement, « Jardin des six attributs ») a été développé les XVIIème et XIXème siècles par la famille Maeda, les dirigeants de l’ancienne province de Kaga (province connue à l’époque pour la vitalité de son artisanat et ses manifestations culturelles).

Ce jardin en est considéré comme un des trois jardins les plus célèbres du Japon car il combine les 6 critères esthétiques définissant un jardin parfait pour les japonais : l’espace (宏大 sôdaï), l’isolement (幽邃 yûsui), l’artifice (人力 jinryoku), l’antiquité (蒼古 sôko), l’abondance en eau (水泉 suisen), et les panoramas (眺望 chôbô).

L’emblème du KENROKU-EN est la lanterne KOTOJI, connue pour être la première à avoir eu les pieds de longueurs différentes.

Littéralement, le terme KOTOJI signifie « chevalet de Koto », le Koto étant un instrument à cordes au Japon. Ce nom tire son origine du fait que cette lanterne a la forme d’un chevalet de cet instrument.



POURQUOI AVOIR CHOISI CE NOM ?

La réponse demain…

Écrire commentaire

Commentaires : 0