Compte-rendu d'Angoulême partie 2

Voici la deuxième partie du Compte rendu de notre séjour à Angoulême :

 

1ère journée

Nous sommes jeudi. Nous avons été prévenus par nos amis de Phylactères, que le jeudi était une journée calme. Mais j’avoue que nous ne nous attendions pas à une journée aussi calme.

La première dédicace nous a fait du bien, puisqu’il y avait peu de monde sous notre chapiteau, et notre positionnement dans le coin, juste à côté de la sortie de secours, et caché par la foule concentrée sur le stand des BDs érotiques, ne nous aidait pas vraiment.

On s’attendait à voir plus de monde, car même si c’est un jeudi, ça reste Angoulême !!!

La première BD a avoir été vendue était donc TEAM HANDBALL, achetée par une jeune femme, gardien de but d’un club de la région.

Il semblerait que Baru, lorrain et président du festival de cette année, soit passé pas loin de notre stand, saluer quelques unes de ses connaissances. On l’a raté de peu, dommage !!!

Angoulême, c’est aussi le lieu où nous retrouvons des copains d’un peu partout en France, comme la maison d’édition « Des ronds dans l’O », Fugues en Bulles, le collectif Onapratut, ou encore notre copain nancéien Arnaud qui vient d’être publié chez Vent d’Ouest...

Mon associé et moi-même profitons des moments de calme pour aller visiter le chapiteau dénommé « le monde des bulles », qui est l’espace réservé aux gros éditeurs. Finalement, je suis assez déçu car c’est un endroit où l’on retrouve essentiellement les ouvrages que l’on retrouve chez notre libraire habituel.

La journée a été moyenne, voire assez déprimante pour l’un des titres, mais ce n’est que le premier jour…

On finit la journée assez énervé, car nous sommes situés juste à côté de la sortie de secours que les gens utilisent comment sortie tout court (vive les courants d’air).

 

 

2ème journée

Le vendredi démarre beaucoup mieux. On voit clairement qu’il y a plus de monde et cela se ressent au niveau des ventes de nos 3 titres… ouf !

Les gens nous racontent qu’ils préfèrent venir le jeudi ou le vendredi plutôt que le samedi et le dimanche, qui sont des jours compliqués pour les visiteurs, car les allées sont bondées, ce qui rend la circulation un peu difficile (finalement, c’est quelque chose que nous ne constaterons pas vraiment dans notre coin, toujours à côté de la sortie de secours. Mais cette fois-ci un vigile était présent toute la journée pour bloquer la porte, tout va bien ! Re-ouf !!!

 

Nous rencontrons pas mal de handballeurs qui achètent tout de suite TEAM HANDBALL car ils sont contents de voir un ouvrage dédié à leur sport. Deux d'entre eux reviennent d'ailleurs exprès quelques heures plus tard pour nous donner leurs impressions positives sur cette BD. C'était vraiment appréciable.

 

Notre imprimeur était également présent pour nous saluer, accompagné du directeur général du groupe Qualibris. J'en ai profité pour le remercier grandement pour toute l'aide qu'il nous a apporté tout au long de la conception de nos ouvrages, avec son équipe (en espérant qu'il me fasse un prix sur mes prochains tirages !!!).

 

A suivre...

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Everett Wiles (jeudi, 02 février 2017 09:17)


    Greetings! Very helpful advice in this particular post! It is the little changes that produce the most significant changes. Thanks a lot for sharing!