Disparition de Xiao Pan et de Samji

Ce week-end, à Angoulême, mon ami Fred Martin de Fugues en Bulles, m'avait montré une BD qu'il avait acheté chez un soldeur récemment. Il s'agissait d'une de mes BD préférées, Love Fragments, du chinois Chaiko, chez l'éditeur Xiao Pan.

 

Ce soir, j'apprends que cet éditeur spécialisé dans la BD chinoise, vient de tomber en liquidation judiciaire, tout comme un autre éditeur de BD étrangère (en particulier coréenne), SAMJI.

On voit bien que le marché de la BD est extrêmement concurrentiel, et que la qualité des ouvrages sortis chez un éditeur ne va pas forcément le faire vivre. L'équilibre est fragile pour de nombreux acteurs de la BD indépendante, et 2012 ne s'annonce pas rose pour tout le monde.

 

 

Je ne connais pas très bien les éditions SAMJI, par contre, j'ai énormément suivi les éditions Xiao Pan, depuis leur création en 2005, qui nous avait déniché de sacrés auteurs.

 

J'avais d'ailleurs, lors de mon passé associatif, organisé la venue de plusieurs auteurs de cette maison d'édition à Nancy : Benjamin, Qian Yu, Peng Chao, et Chen Weidong.

 

Grâce à Xiao Pan, j'avais pu découvrir des talents exceptionnels.

Aussi, cette annonce de la disparition de cet éditeur m'attriste réellement.

Merci à Patrick ABRY, ex patron de Xiao Pan d'avoir su nous dénicher de tels talents.

 

Enfin, je ne saurais trop vous conseiller de vous procurer Love Fragments de Chaiko qui est un chef d'oeuvre, qui n'a malheureusement pas connu le succès.

 

Pierre

 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Del (dimanche, 04 mars 2012 15:07)

    Je m'étonnais aussi de ne plus entendre parler de Xiao Pan... Malgré le fait que j'achète de moins en moins de manga et de BDs, Benjamin reste l'auteur qui par ses histoires, ses désespoirs et ses couleurs m'a donné la force de continuer dans les moments durs et d'apprécier la vie comme jamais.
    J'avais aussi pu découvrir Ji Di, ses histoires sont de vrais bonbons à la fois doux et amers.
    Bref, j'aimais beaucoup cette maison d'éditions qui nous a permit de connaitre de très bons auteurs.
    Merci d'avoir fait passer la nouvelle.

  • #2

    KOTOJI Editions (dimanche, 04 mars 2012 17:37)

    Le problème est aussi venu je pense, qu'on a beaucoup de monde qui arrive à citer Benjamin et Ji Di, mais pas les autres auteurs qui sont passés chez Xiao Pan.
    C'est vraiment dommage, car ils nous ont fait découvrir vraiment des talents exceptionnels. Peut être que certains signeront un jour chez Kotoji ??? C'est beau de rêver !!!!

  • #3

    Belgarath4 (mardi, 20 mars 2012 11:53)

    Malheureusement encore d'autres éditeur qui disparaisse et nous laisse sur la fin de nos chères séries.
    Et la protection de la culture que font nos politiciens, il n'y a pas que la France qui a une culture.
    Mais par contre, pour aider des gens à ne rien foutre, là ils sont présents, mais pour des gens qui bossent, on peut toujours courir.
    Après Tokebi, Saphira, Samji, Xia Pan et dernièrement Beez, qui va être le prochain...